Projet de réintroduction du gypaète barbu sur le territoire du Parc naturel régional du Vercors

La France, après plus de quarante ans de protection et de réintroduction des vautours,

Téléchargez le document

La France, après plus de quarante ans de protection et de réintroduction des vautours, fait office, de bon élève dans la classe des gestionnaires d'oiseaux nécrophages et le poison, y est rarement utilisé de façon massive, comme il l'est encore dans de nombreux pays d'Europe ou en Afrique. Ce constat a certainement joué un rôle majeur pour inciter les responsables de la fondation Vulture Conservation Foundation à choisir à nouveau notre pays pour destination des précieux oiseaux, avec une certaine tranquilité pant à les voir succomber à cette menace létale.
D'autres arguments les ont encouragés à choisir le Vercors, comme la présence des vautours fauves et moines, dont les programmes de réintroduction, qu'ils soient dans les Grands Causses ou dans le sud des Alpes, constituent à la fois un succès remarquable et la preuve tangible que le poison ne mettra pas en péril le retour du "casseur d'os".