. .
Forêt et filière bois

 

La forêt est un élément essentiel des paysages du Vercors. Avec une superficie de 125 000 ha elle couvre plus de 60 % du territoire. Cette forêt est très diversifiée en raison d’un important gradian d’altitude, de la multitude des expositions et des sols.

 

Le Hêtre, le Chêne Pubescent, le Noyer, le Châtaignier, les Erables, le Frêne, le Merisier, le Tilleul sont les principales essences feuillues parfois mélangées avec des résineux, elles constituent près des 3/4 des peuplements forestiers (50 % de peuplement feuillus pur).

4 objectifs principaux

Favoriser une meilleure mobilisation des bois dans le respect de l’environnement.

Pour renouveler et récolter les peuplements forestiers, la forêt doit être accessible pour les bûcherons, les débardeurs et les transporteurs. L’amélioration et la création de voiries forestières sont essentielles pour une gestion forestière durable. Ces aménagements doivent être fait en concertation et en respectant les espaces et espèces protégées.

 

Une commission forêt constituée d’élus du territoire, de représentant des propriétaires forestiers, des gestionnaires, des scieurs, des administrations et d’association de protection de la nature émet un avis sur les projets de desserte qui font l’objet de financements publics.

En amont le Parc est associé à l’élaboration de schémas de desserte forestière multifonctionnelle.

Il soutiendra prochainement des expérimentations démonstratives de mobilisation de bois par câble mat.

Afin d’améliorer la qualité des exploitations forestières, le Parc accompagne, avec ses partenaires financiers, les entrepreneurs de travaux forestiers pour se structurer, pour utiliser de l’huile biodégradable, un kit de franchissement de ruisseau et pour réaliser dans de meilleures conditions des exploitations avec des contraintes environnementales ou sociales.

 

Valoriser économiquement les bois du Vercors

La forêt du Parc du Vercors est une ressource naturelle renouvelable représentant une richesse économique source de développement local par la valorisation des bois en circuit court.

  • Pour connaître et faire reconnaître la qualité des bois résineux du territoire, le Parc accompagne les acteurs pour caractériser mécaniquement la ressource avec l’acquisition et la mise à disposition d’un outil à ultrason (le Sylvatest-duo) permettant de mesurer la résistance mécanique des bois, il est impliqué dans la mise en place d’un Label Bois des Alpes.
  • Pour communiquer sur l’usage des bois locaux et sur leurs qualités structurelles et esthétiques, le Parc du Vercors mets à disposition du territoire et de ses partenaires (sous certaines conditions) un « pavillon » en bois du Vercors à installer lors de différentes manifestations.
    Ce « pavillon » a été conçu en partenariat avec des étudiants de l’école d’architecture de Grenoble, puis ils l’ont construit aux Grands Atelier de l’Isles d’Abeau, encadrés par deux architectes. Les bois, sapins, épicéa et pin noir ont été fournis et séchés par des scieries s’approvisionnant sur le territoire.
  • Une étude en cours, portant sur l’analyse des conditions d’usages de bois locaux en circuit cours pour la construction de bâtiment ou équipements par les collectivités publiques, permettra de proposer aux collectivités locales un guide, une méthodologie pour permettre plus souvent l’emploi de bois locaux.
    Des rencontres entre première et deuxième transformation du bois auront pour but d’identifier les points de blocage à l’utilisation des bois transformés localement et dans la mesure du possible de proposer des solutions.

 

Soutenir l’organisation de la filière Bois

Dans le cadre des Chartes Forestières de Territoire élaborées sur une bonne partie du territoire du Parc (Trièves, 4 Montagnes, Drôme et piémonts) des réflexions ont été conduites avec l’ensemble des partenaires pour définir des orientations et actions à conduire.

 

Le Parc accompagne les maîtres d’ouvrage, acteurs de la filière bois, dans la réalisation de ces actions dans le cadre de sa Charte 2008/2020 et dans la mise en œuvre de programmes spécifiques tel le PSADER (Programme Stratégique Agricole de Développement Rural) ou le programme européen Leader 2 pour la valorisation des paysages.

 

Le Parc du Vercors porte en 2010 un Plan d’Approvisionnement Territorial (PAT) bois énergie, dont le but est de mieux cerner la ressource disponible et à quel coût en matière de bois énergie, et d’organiser la mise en place de filière locale d’approvisionnement pour le bois plaquette.

 

Faire jouer à la forêt son rôle de protection du territoire

Les actions consistent à localiser les massifs forestiers à fort enjeux de protection, à diagnostiquer le niveau de protection et sa pérennité et à envisager si nécessaire des travaux expérimentaux ou démonstratifs pour le renouvellement des forêts.

 
Téléchargements
Le Bois énergie


Le bois énergie, un enjeu économique local majeur par le Réseau Alpin de la Forêt de Montagne

L'équipe
Forêt
Chargé de mission Forêt - filière bois, mis à disposition par le CRPF à mi-temps