. .
Un contexte local particulier

Tulipe_ARavoisier_2.jpg

Plusieurs projets récents de développement local sur la commune de Die ont mis en évidence un enjeu fort de conservation de la Tulipe sauvage (Tulipa sylvestris L.), plante messicole protégée à l'échelle nationale. Le Conseil National pour la Protection de la Nature (CNPN), en raison de la multiplication des dossiers de demande de dérogation pour la destruction de cette espèce protégée, a souhaité qu'un plan de gestion pour la préservation de la Tulipe sauvage soit réalisé sur le territoire de la commune, avant d'instruire toutes nouvelles demandes de dérogation.

Dans ce cadre, un plan de gestion a été élaboré en 2009 par le Conservatoire Botanique National Alpin (CBNA) afin de concilier la préservation de la Tulipe et le développement socio-économique local. Le plan se décline en quatre volets et met notamment l'accent sur l'acquisition de connaissances, la préservation des stations remarquables et la sensibilisation des acteurs locaux.

Le Parc naturel régional du Vercors a été sollicité en tant que coordinateur et animateur local du plan de gestion. La délibération du bureau du Parc du Vercors du 16 septembre 2010 a validé l'implication du Parc dans la démarche.

Suite à cette délibération, une convention d'une durée de 10 ans a été signée, au début de l'année 2011, entre le préfet de la Drôme, le Parc du Vercors, le CBNA, la Communauté de communes du Diois et la mairie de Die.

Tulipe_ARavoisier_3.jpg