Les Hauts-Plateaux

La Réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors est une grande table calcaire à la surface de l'urgonien.

 

Il s'agit d'un synclinal d'axe nord-sud très peu marqué qui se redresse sur la bordure est  où les crêtes dominent les Hauts-Plateaux.

 

Plus on va vers le sud, moins le calcaire urgonien est massif et plus il renferme de débris. En effet, on se rapproche de la bordure de l'ancienne barrière de corail où le dépôt a été moins régulier et alimenté par les fragments de la dislocation de la barrière par la mer.

 

Dans le Trièves, le Mont Aiguille est une butte témoin de l'ancienne extension des Hauts-Plateaux. Il en a été séparé par l'érosion conjointe des torrents, côté nord et côté sud, qui a abouti à la disparition de la carapace de calcaire urgonien au niveau du col de l'Aupet. Pendant les périodes froides, les Hauts-Plateaux ont été recouverts d'une calotte glaciaire. Cette calotte bougeait peu, étant donné la platitude du relief. La topographie issue de l'action de cette calotte est appelée un fjell. C'est une surface rocheuse bosselée sur laquelle alternent des petits relefs raclés ou polis par la glace (roches moutonnées) et des petites dépressions. Quelques langues du glacier plongeaient dans le val de la Vernaison à l'ouest, creusant les échancrures du bord des Hauts-Plateaux bien visibles des environs de Saint-Agnan. Ces langues rejoignaient le glacier de la Vernaison, certaines ont abandonné des moraines, comme au lieu-dit le Château.

 

Les dolines sont des dépressions en forme d'entonnoir ou à fond plat. Elles correspondent à des volumes de calcaires dissous et emportés par les eaux, leur fond est souvent tapissé d'argiles.

 

Là où la surface du calcaire apparaît à nu, sans couverture végétale, la roche paraît sculptée, ciselée de rivières, cascades, ravins et canyons miniatures. Cette forme d'érosion du calcaire, due encore une fois à l'action de dissolution de l'eau, s'appelle un lapiaz ou lapié.En fait, les lapiaz sont omniprésents sur les affleurements calcaires (plateaux et hauts plateaux), mais ils sont généralement recouverts par le sol et la végétation (pelouses, landes, forêts). Dans le nord de la Réserve, Le Purgatoire présente un ensemble de lapiaz remarquables.