. .
Milieux rocheux

 

Ces milieux regroupent des milieux spécialisés que sont les rochers, les lapiaz, les rocailles, les éboulis et falaises. Seules quelques plantes, particulièrement adaptées, colonisent ces milieux.
En falaise, l'absence d'humus, les contrastes thermiques, la sècheresse et le vent n'empêchent pas certaines plantes d'y croître, moyennant quelques adaptations. Les lichens, association entre un champignon et une algue, sont les colonisateurs les plus communs des milieux rupestres qu'ils colorent de noir, orange, blanc, gris ou marron.
Les joubardes et saxifrages, ou les arbustes tels que les genévriers, peuvent également s'y implanter.
C'est également le lieu privilégié de nidification pour les espèces d'oiseaux rupestres (faucon pèlerin, hirondelle de rochers…) mais aussi pour certaines espèces de chauves-souris.