. .
Un observatoire sur le Parc du Vercors ?

Les Parcs naturels sont des territoires d’innovation et d’expérimentation; et dans le cas du Vercors, le Parc inclut la plus grande réserve de France métropolitaine.

Ce statut de réserve naturelle confère à ce programme un cadre administratif stable, propice à des observations de longue durée.

 

D'autre part, plusieurs éléments déterminants jouent en faveur de la réserve naturelle des hauts plateaux du Vercors :

 

;

 

  • Au carrefour de plusieurs influences climatiques
  • Une biodiversité très riche liée à ces influences
  • Des espèces en limite d’aire de répartition
  • Des espèces considérées comme reliques glacières
  • Un coeur de nature voué à la recherche scientifique (Réserve Nationale, Réserve Biologique Intégrale)

Cet observatoire a pour but d'évaluer l’impact du changement global sur l’écosystème, la ressource en eau et la biodiversité.

Un programme dans le cadre de la Zone Atelier

Qu'est-ce qu'une Zone Atelier (ZA) ?

C'est un dispositif de recherche national pour comprendre les relations entre société et environnement

  • Études sur un grand territoire
  • Interactions entre écosystèmes et dynamiques économiques, socio-politiques, techniques
  • Prise en compte du long terme (passé et futur)

La ZA est intégrée dans un réseau européen et dans un réseau international de recherche sur la biodiversité et les écosystèmes.

 

Que cherchons nous ?

La mise en place d’un observatoire éco-climatique à l’échelle du Vercors permet d’établir l’amplitude régionale des principales variations saisonnières et interannuelles, en estimant leurs interactions potentielles sur cet environnement de moyenne montagne sensible aux changements climatiques.

 

L'expérimentation et les mesures

Un réseau de stations météorologiques a été installé depuis 2005 sur les Hauts-Plateaux et en périphérie. Différentes expérimentations géophysiques (atmosphériques, hydrologiques et souterraines) complémentaires sont également en cours sur des sites de référence, notamment pour étudier la teneur en eau et l’évaporation du sol, ou encore les variations topoclimatiques.

 

Les réponses attendues

Les recherches engagées à l’échelle du Vercors doivent permettre de préciser l’évolution spatio-temporelle des limites climatiques régionales et d’améliorer la compréhension de certaines interactions bioclimatiques (eau/sol/neige/végétation). Elles participent aussi à l’élaboration des futures politiques environnementales des espaces protégés.

 
   
 
Accédez aux données

graphDarbou.png

graphGerland.png

6 stations passées au crible

CR510 - Darbounouse

Installée en 2005 au nord de la prairie de Darbounouse, cette station permet de mesurer la température de l'air, l'humidité relative de l'air, la quantité de pluie,  la vitesse du vent, sa direction, la déviation standard de la direction du vent et le rayonnement global.

 

Station de Darbounouse

 

 

CR 23X : Gerland

Installée en 2004 à proximité de Gerland, cette station est la plus complète des trois, elle permet de mesurer la température de l'air, l'humidité relative de l'air, la quantité de pluie, la vitesse du vent, sa direction, la déviation standard de la direction du vent, le Rayonnement visible incident, le Rayonnement IR incident, le Rayonnement visible réfléchi, le Rayonnement IR réfléchi, la Pression atmosphérique, la Hauteur de neige, le Facteur de qualité de la mesure de hauteur de neige, la Température sol à 5 cm de profondeur, la Température sol à 15 cm de profondeur, la Température sol à 30 cm de profondeur.

 

Station de Gerland

 

CR800 - Jardin du Roi

Installée fin 2005 entre Tussac et la bergerie de Jardin du Roi, cette station permet de mesurer la température de l'air, l'humidité relative de l'air, la quantité de pluie, la vitesse du vent, sa direction, la déviation standard de la direction du vent et le rayonnement global.

 

Station de Jardin du Roi

 

3 enregistreurs Hobo

Ces enregistreurs de plus petite taille que les stations principales sont disposés sur uen ligne Est Ouest, le long d’un transect altitudinal au coeur de la Réserve Biologique Intégrale (au sud de Darbounouse). Ces Hobos enregistrent la température de l'air, l'humidité relative de l'air et la quantité de pluie.