. .
Santé humaine
Association Léo Lagrange pour la défense des consommateurs / 80
A l'occasion de la première Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, Familles Rurales qui vient de faire paraître Le Guide des bonnes pratiques d’hygiène en cuisine tient à dispenser quelques conseils aux consommateurs.

Elaboré avec le soutien conjoint des ministères de l'Agriculture (DGAL), de la Santé (DGS) et de l'Economie (DGCCRF), ce Guide de bonnes pratiques d'hygiène validé par l’ANSES est le fruit du travail de trois associations de consommateurs engagées dans le secteur agroalimentaire dont Familles Rurales. Son objectif est de rappeler aux consommateurs les principales règles d’hygiène comme le lavage des mains, l’entretien des appareils, les précautions à prendre pour les personnes fragilisées ou les enfants…

En outre, cet outil sensibilise les consommateurs à la bonne conservation des aliments permettant d’éviter le gaspillage alimentaire. On y apprend, par exemple, comment :
Ranger son réfrigérateur correctement ;
Bien conserver les restes de repas ;
Maîtriser les DLC (Dates Limites de Consommation) et les DLUO (Dates Limites d’Utilisation Optimale).

Pour découvrir ce guide, cliquez ici

Familles Rurales attire également l’attention des consommateurs sur les offres promotionnelles. Plutôt que d’acheter en fonction des promotions, il est préférable de se poser la question de ce dont nous avons véritablement besoin. A quoi bon acquérir 3 kilos de tomates si une partie termine sa vie à la poubelle ?

Une trop grande part de la production alimentaire mondiale est perdue ou gaspillée. Or, quelques gestes simples peuvent contribuer à limiter ce gaspillage.
Direction de l'information légale et administrative / 76
Livraison de repas à domicile
Direction de l'information légale et administrative / Direction de l'information légale et administrative (Paris cedex 15) / 201
Restaurateur
Alterre Bourgogne / 36
Guide pédagogique
L'Agence pour l'environnement et le développement soutenable de Bourgogne (Alterre Bourgogne) a édité ce guide pédagogique sur l'alimentation responsable à destination des enseignants.

Il est composé de 3 parties théoriques : une histoire de l'homme et de son alimentation, les différents enjeux de l'alimentation (sociaux, santé, ressource en eau, consommation d'énergie et changement climatique, déchets, biodiversité, sols) ainsi que des fiches thématiques (santé, culture et goût, agriculture, biodiversité, changement climatique).

Niveaux : enseignement secondaire - voies générale et technologique / formation des personnels de l'éducation nationale / enseignement agricole / enseignement secondaire - voie professionnelle / école primaire
Comité Français pour la solidarité internationale
Diverses cartes sur l'alimentation dans le monde
Comité Français pour la solidarité internationale
Université de Nantes - Programme Lascaux / 33
Des outils pour les collectivités locales
Ce recueil est l’une des deux productions du projet « Typologie des politiques publiques de restauration collective locale et durable », lauréat du Programme National pour l’Alimentation 2014 (avril 2015 - mars 2016).
Ce projet s’inscrit dans les travaux menés par le programme de recherche Lascaux de l’université de Nantes, (www.programmelascaux.eu). Il a été cofinancé par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et par la région des Pays de la Loire. La seconde production du projet est un site internet : l’Observatoire de la restauration collective locale et durable (www.observatoire-restoco-durable.org).
Agence Bio / 18
Une présentation de l’agriculture biologique et de ses produits, afin de vous aider dans votre action éducative sur la découverte de ce mode de production et de transformation respectueux de l’environnement.
Agence Bio / 16
Le programme pédagogique « Dis,c’est quoi l’agriculture bio ? » s’adresse aux enseignants de cycle 3 et à leurs élèves.
Il s’inscrit dans le cadre des programmes de Sciences et Technologie ainsi que de Géographie. Il s’articule autour des notions et concepts du développement durable, l’éducation au développement durable faisant partie intégrante de la formation initiale des élèves (circulaire n°204-110 en date du 8 juillet 2004 et n°2007-077 du 29 mars 2007). Le kit de sensibilisation à l’agriculture biologique a pour objectif de faire découvrir aux élèves un mode de culture, d’élevage et de transformation très respectueux de l’environnement,du bien-être animal et de la biodiversité. L’étude des filières biologiques permet de faire le lien entre la production, la transformation des produits et leur commercialisation.
Dans le contexte du Grenelle de l’environnement, qui recommande que 20% des produits utilisés en restauration collective soient issus de l’agriculture biologique d’ici 2012, ce kit pédagogique peut être un outil approprié pour accompagner l’introduction progressive des produits bio en restauration scolaire.
Inter Bio Bretagne / 4
Manger bio en restauration collective, c'est possible
Maîtriser le contexte pour réussir son projet
La mise en œuvre d’un projet d’intégration d’ingrédients Bio en restauration collective nécessite de connaître le plus précisément possible le contexte dans lequel ce projet s’inscrit : orientations politiques, attentes des convives, enseignements à tirer d’études et d’observatoires...
Cette fiche "Repères" s’inscrit dans cette démarche en présentant la synthèse des éléments disponibles.
Cette information s’adresse à tous les acteurs du développement de la restauration collective Bio. En effet, l’implication des personnels de cuisine, évidemment fondamentale, ne suffit
pas et ceux-ci expriment fréquemment leur souhait d’être accompagnés et soutenus dans leurs démarches. Construire et accompagner le projet à plusieurs est d‘ailleurs une des conditions
de sa réussite. Dans cet objectif, ce document constitue une information utile d’aide à la décision
pour les élus, les parents d’élèves...
Agence Bio / 1
Poster issu du guide pédagogique "Dis, c'est quoi l'agriculture biologique ?"
Agence Bio / 1
Poster issu du guide pédagogique " Dis, c'est quoi l’agriculture biologique?"
Agence Bio / 1
Poster issu du guide pédagogique " Dis, c'est quoi l'agriculture biologique?"
Syndicat National de la Restauration Collective / 16
Le Grenelle de l’environnement a remis l’agriculture biologique à l’honneur dans notre pays. Les objectifs sont ambitieux : 6%de surface agricole biologique, contre seulement 2% actuellement, et 20%de produits issus de l’agriculture biologique dans la restauration collective publique d’ici 2012.
Pour atteindre ces chiffres audacieux, les collectivités locales sont mises à contribution. Or beaucoup de fantasmes perdurent sur le bio. Et si c’était un déficit d’information qui vous empêchait de vous y mettre ?
Animés par la volonté commune d’offrir une alimentation de qualité à nos enfants, le Syndicat National de la Restauration Collective et le WWF-France ont décidé d’unir leurs forces. Parce que la promotion d’une nourriture saine, bénéfique pour la santé humaine et l’équilibre de la planète fait écho à leurs valeurs et leur identité, nos deux structures ont choisi de mutualiser tout à la fois leur détermination et leur expérience du terrain.
Afin de vous accompagner dans la conversion de vos cantines scolaires au bio, nous avons formulé les questions qui reviennent le plus souvent dans la bouche des élus.
Le but : anticiper vos interrogations, vos doutes et vos objections, pour mieux y répondre.
Voici donc un “best of” des questions les plus récurrentes. Parce qu’au-delà des déclarations d’intention, il est grand temps de mettre un terme aux idées reçues et de se pencher de façon pragmatique sur les conditions du passage au bio. Puisse ce document, élaboré à votre intention, vous donner les clés d’une conversion facile pour un passage au bio et à une restauration scolaire de qualité sans heurts…
Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments / 130
Manger est un des plaisirs de la vie !
Il nous procure un certain bien-être que nous associons souvent à une bonne santé. Et il est vrai que nous construisons notre santé avec notre alimentation.
Vous trouverez dans ce guide des conseils et des astuces qui tiennent compte de vos habitudes alimentaires, de votre mode de vie et de vos goûts. Il ne s’agit pas de vous contraindre ni de vous interdire certains aliments. Au contraire, ce guide offre l’opportunité d’améliorer votre comportement alimentaire en maintenant le plaisir et la convivialité de l’alimentation.
Ce guide alimentaire est le premier document officiel présentant, en France, des informations et des repères de consommation validés par les instances scientifiques de santé publique regroupant de nombreux experts en nutrition. Il traduit de façon simple et pratique les objectifs du Programme national nutrition-santé.
Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments / 35
Manque de temps, urbanisation, motorisation, écrans... nos modes de vie nous encouragent de moins en moins à être actif. Et pourtant « Bouger », comme « bien manger », est un facteur essentiel de protection contre les maladies cardio-vasculaires, divers cancers, le diabète, l'ostéoporose ou encore la prise de poids. Au moins l'équivalent de 30 minutes de marche rapide chaque jour, c'est ce que recommande le PNNS* pour protéger votre santé. 30 minutes, c'est beaucoup pour votre santé, ce n'est pas grand-chose pour vous et ce guide est là pour vous le prouver. Vous y découvrirez, en fonction de votre personnalité et de votre mode de vie, de multiples façons d'intégrer ces 30 minutes d'activité physique dans votre quotidien, sans contraintes ni bouleversement de vos habitudes. Vous serez peut- être même surpris par la simplicité des solutions qui vous sont proposées et par le plaisir que vous trouverez à prendre votre santé en main.

Dans la même collection
*Programme national nutrition-santé
Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments / 28
Manger, vous le faites tous les jours, sans forcément y penser. Pourtant, pour être en forme, bien grandir, bien réfléchir, être bien dans sa peau et ne pas grossir, il est important de choisir ce que vous décidez de mettre dans votre assiette...
C’est compliqué ? Pas tant que ça !
Faire les bons choix, c’est manger de tout, soit un peu, soit beaucoup, selon le type d’aliments...
C’est faire le plein de fruits, de légumes, de produits laitiers et de féculents (pain, riz, pâtes...),
c’est diminuer les sucreries et les viennoiseries (croissants, pains au chocolat...) au quotidien, mais s’accorder de temps en temps un bon gâteau au chocolat...
C’est aussi bouger tous les jours, parce qu’en restant toute la journée derrière son ordinateur ou devant la télé, on ne se dépense pas assez, on a tendance à grignoter, et on risque de grossir...
Ce petit guide va vous donner toutes les clés pour bien manger, en vous faisant plaisir et sans vous priver !
Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments / 64
Manger et bouger font partie des plaisirs de la vie... et jouent un rôle très important sur votre santé. À partir de 55 ans, il existe des recommandations spécifiques concernant l’alimentation et l’activité physique, qui vous permettront de continuer à vivre en forme. Ce guide, élaboré dans le cadre du Programme national nutrition-santé, vous propose des repères de consommation simples, de nombreux conseils et astuces, et des recettes pour tous les jours.
Vous trouverez dans ce guide des repères de consommation, de nom- breux conseils et astuces, des menus et des recettes faciles pour bien manger tous les jours. Vous pouvez aussi vous reporter au site mangerbouger.fr, rubrique La Fabrique à menus. Vous pouvez lire égale- ment La santé vient en mangeant, le guide alimentaire pour tous.
Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments / 68
Il n’est pas toujours facile de conserver le plaisir de manger et de bouger lorsque le vieillissement et les problèmes de santé influent sur la façon de s’alimenter et sur la forme physique. Or aider une personne âgée à maintenir la qualité de son alimentation et à faire de l’activité physique est très important en termes de qualité de vie.
Si vous êtes un proche – conjoint, enfant, membre de la famille, ami – ou si vous êtes un aidant professionnel, ce guide est fait pour vous. Vous y trouverez des informations, de nombreux conseils pratiques et des recettes pour accompagner au mieux les personnes âgées qui en ont besoin dans leur vie quotidienne.
Ce guide s’inscrit dans une collection validée par les pouvoirs publics dans le cadre du Programme national nutrition-santé.
Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments / 2
Mémo nutrition au quotidien à sckotcher sur le frigo
Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments / 40
Une alimentation variée et équilibrée et une activité physique quoti- dienne sont très importantes pour la santé. Tout au long de votre grossesse, une alimentation appropriée vous permet non seulement de couvrir vos besoins nutritionnels mais aussi ceux de votre bébé, et favorise sa croissance harmonieuse.
Vous trouverez dans ce guide des informations et des conseils simples à suivre pour allier plaisir et santé au quotidien, en tenant compte de vos habitudes de vie et de vos contraintes.
Un tableau vous donne tous les repères de consommation conseillés au quotidien ; vous le trouverez en n de brochure, page 38. Ce sont les mêmes recommandations que pour tout adulte (excepté en ce qui concerne l’alcool), mais il existe cependant des conseils spéci ques à votre situation de future maman et des précautions à prendre avec certains aliments.
Il peut être nécessaire de compléter ce que vous mangez en prenant des suppléments médicamenteux, mais c’est avec votre médecin ou votre sage-femme qu’il faut
voir ce qui est adapté à votre situation.
Votre grossesse va par ailleurs vous rendre particulièrement attentive à votre hygiène de vie (alcool et tabac notamment) et à respecter des règles simples d’hygiène sanitaire a n de prévenir au maximum les risques d’infection.
Ce guide aborde aussi les troubles digestifs que vous pouvez rencontrer, la prévention des allergies, etc. N’hésitez pas, de toute façon, à consulter le professionnel de santé qui vous suit.
Il ne faut pas non plus oublier l’activité physique, élément essentiel au quotidien pour un bon équilibre nutritionnel !
Ministère en charge de la santé / 2
Les fruits et légumes c'est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu'on ne le croit...
Ministère en charge de la santé / 2
Les féculents? Généralement tout le monde les aime... Mais savez-vous vraiment qui ils sont et à quel point ils sont bons pour vous?
Ministère en charge de la santé / 2
Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel...
Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise?
Heureusement non...
Ministère en charge de la santé / 2
La viande, le poisson et les oeufs sont des éléments essentiels de notre alimentation.
Il est conseillé d'en consommer une à 2 fois par jour.
Ministère en charge de la santé / 2
Pour rester en bonne santé, l'eau est la seule boisson nécessaire. Pourquoi? Comment?
Ministère en charge de la santé / 2
Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Et il y a tant de choix que ce n’est pas compliqué!
Ministère en charge de la santé / 2
Le sel, il en faut un peu, mais pas trop!
Ministère en charge de la santé / 2
Pour protéger sa santé, il est conseillé de limiter sa consommation de matières grasses!
Direction départementale de la protection des populations Service sécurité des produits alimentaires Association Education Santé Drôme / 51
Compte-rendu de l ajournée du 11 mai 2011 au lycée ahgricole du Valentin
départemental, des actions de promotion de la santé, s’est intéressée de manière évidente depuis très longtemps à l’alimentation.
En effet, la promotion de la santé comprend l’ensemble des facteurs qui concourent à notre bien être.
Aujourd’hui, l’alimentation et l’activité physique sont devenues une préoccupation de santé publique, devant l’augmentation des pathologies liées à l’alimentation déséquilibrée et à la sédentarité. Avec les lois de Jules Ferry, rendant l’école gratuite et laïque, le repas hors de l’espace familial est devenu une nécessité pour les enfants, que ce soit à la campagne, avec l’éloignement ou à la ville, avec le travail des parents, ou en lien avec leur indigence. Aucun texte ne venant structurer ce temps de midi, les cantines se sont développées en fonction des opportunités et des moyens locaux.
A l’heure actuelle, après bien des actions et des écrits, la restauration scolaire et donc le temps de la pause méridienne sont toujours considérés comme un service rendu, sous la responsabilité unique des communes. L’alimentation des enfants scolarisés interpelle tout le monde, parents, élus, médecins, ….et l’équilibre des menus scolaires est bien souvent dans le collimateur des médias ! Beaucoup de critiques, d’inquiétudes, de remarques sont faites à ce sujet, on parle de la mauvaise qualité de nombreuses cantines, pourtant, que de chemin parcouru depuis la gamelle de soupe qui réchauffait sur le poêle de la classe !
L’acte alimentaire est un acte complexe.
Si manger est instinctif, ingurgiter des calories tel un robot ne satisfait pas pleinement l’individu !
Ce ne sont pas les habitants d’un pays qui a inscrit le repas gastronomique français au patrimoine mondial de l’Unesco qui me contrediront ! Manger, c’est aussi avoir du Plaisir, ou devrais- je dire, des Plaisirs : Plaisir de faire, d’offrir, de découvrir, de saliver, de déguster, d’échanger, de comparer…..
Comment, en collectivité, permettre aux jeunes convives de vivre harmonieusement ce temps consacré au repas et aux loisirs ?
Moment de socialisation, d’éducation, de responsabilisation, d’épanouissement, encadré par des adultes aux compétences et aux missions différentes, comment la pause méridienne peut- elle être aussi un moment d’échanges, de plaisir, et de repos ? Comment l’organisation réfléchie en équipe, mettant en adéquation les besoins physiologiques des enfants (respect des rythmes, besoins nutritionnels…) et les désirs des adultes, aux prises avec les textes, et leurs désirs d’éducation, peut être gage d’amélioration
au bénéfice direct des enfants ? Mais améliorer la qualité de la pause méridienne passe nécessairement par la confrontation de nombreux enjeux : enjeux politiques de santé, enjeux de sécurité et d’hygiène, enjeux éducatifs prenant en compte les rythmes de vie de l’enfant, enjeux sociaux et citoyens,
enjeux liés au plaisir pour que la pause soit avant tout un moment de détente. On sait combien ces enjeux sont souvent difficilement conciliables et que le fait de recommander telle ou telle préconisation vertueuse laissent bien souvent ceux qui doivent les mettre en oeuvre dans le désarroi.
Anis Etoilé (Agriculture-Nutrition- Interculturel-Solidarité) / 16
Associations d’éducation à la santé et/ou au développement durable, services ou relais petite enfance de collectivités territoriales, crèches parentales, conseillères en économie sociale et familiale… vous souhaitez mener une action de sensibilisation sur le thème alimentation saine et durable auprès des assistantes maternelles de votre territoire ?
Nos retours d’expériences, issus de la formation-action menée auprès de six RAM sur le territoire du Contrat Local de Santé de Thiers Ambert en 2015, nous ont permis de réaliser cette fiche repère.
Nous vous proposons quelques conseils et indications sur les facteurs facilitant et limitant pour mener une action similaire.
Nous espérons que cette fiche vous permettra de démarrer votre projet.
Diffu'sciences / 40
En tant qu’enseignant(e)s, vous êtes les personnes les plus aptes à éduquer les jeunes à une alimentation équilibrée et à une hygiène de vie saine. Ce guide va vous aider à susciter les réflexions chez l’enfant et à promouvoir ces principes. A travers ce dossier pédagogique, vous trouverez des informations théoriques sur les différents sujets abordés ainsi que des pistes d’action.
Culture et santé / 40
« L’alimentation c’est aussi… » a été créé afin de soutenir des animations qui appréhendent l’alimentation sous ses multiples dimensions, dans une approche globale telle que nous la soutenons en promotion de la santé. L’affiche et les cartes illustrées, qui composent notamment l’outil, illustrent une multitude d’éléments qui influencent l’alimentation – nous parlerons de facteurs – tels que le budget, l’équipement et l’offre alimentaire à disposition, le plaisir associé à l’alimentation, les habitudes et rythmes de vie, les traditions. Cette représentation de l’alimentation permet, quand il s’agit de parler « santé », de sortir des seules dimensions nutritionnelles et de ne pas faire uniquement référence aux normes de santé (pyramide alimentaire, indice de masse corporelle, courbe de croissance, par exemple).
Cet outil pédagogique a pour ambition de soutenir l’animateur qui souhaite inscrire son action, son animation ou son projet dans ce type de démarches privilégiées en promotion de la santé. Cet outil pourrait trouver sa place notamment comme première étape dans toute action d’éducation pour une alimentation favorable à la santé.
Culture et santé / 32
Imagier - complément du Guide d'animation
Culture et santé / 5
Complément du guide d'animation