. .
Alimentation, Santé et Territoires
AFIP / 2
Le magazine Transrural Initiatives revient sur l'arrivée en France il y a 2 ans des Incroyables Comestibles. L'expérience conquiert un nombre croissant de plates-bandes et remet en question la place de notre alimentation et son accessibilité.
Samedi 1er mars 10h, une poignée de gens motivés se retrouve dans un centre social du XXe arrondissement. L’objectif ? Planter des semis de légumes gratuits et en libre-service pour lancer l’initiative Incroyables Comestibles dans cet arrondissement parisien. Le centre social La 20ème chaise, situé rue des amandiers, a accepté de se prêter à l’expérimentation en laissant libre accès à sa cour.
Comité Français pour la solidarité internationale


Retrouvez dans cette rubrique une sélection des meilleurs films documentaires sur les enjeux agricoles et alimentaires. Durée, synopsis, avis du comité de sélection ALIMENTERRE, conditions d'utilisation ou à défaut, contact de la production, bande-annonce, vous saurez tout en consultant la page d’un film.

Les films sélectionnés pour le Festival ALIMENTERRE ont des fiches pédagogiques qui vous aident à préparer une séance de projection avec débat.
Ministère de l'agriculture, de l('agroalimentaire et de la forêt / 24
Dans le cadre du Programme National pour l'Alimentation, le Gouvernement pilote ou accompagne des projets menés en partenariat avec l’ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire et des territoires. Afin de promouvoir de nouvelles initiatives, un appel à projets national, financé par le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), a été lancé le 30 septembre 2016 pour soutenir des initiatives exemplaires ou démultipliables portées tant par des partenaires privés que publics, en métropole et dans les Outre-mers. Le budget de cette édition a été réhaussé significativement avec une enveloppe de 2 millions d'euros (dont 500 000 euros de l'ADEME).
Les quatre axes prioritaires de la politique publique de l’ali- mentation et de cet appel à projets sont :
⇢ lajusticesocialeetl’accèsdetousàunenourrituredequalité, sûre et en quantité suffisante, ainsi que l'insertion et la réin- sertion par les métiers de l'alimentation et de l'agriculture ;
⇢ l’éducation à l'alimentation de la jeunesse, qui passe no- tamment par une valorisation des métiers de l’alimentation, des produits, des territoires et, plus globalement, par une transmission des savoirs et des connaissances sur l'équilibre alimentaire et l'alimentation durable ;
⇢ laluttecontrelegaspillagealimentaire,parladiffusionde bonnes pratiques, l'éducation des jeunes, mais aussi par le renforcement des dons de produits aujourd’hui détruits ou jetés, et par la mobilisation de tous les acteurs de la chaîne alimentaire ;
⇢ l’ancrageterritorialpourrétablirlelienentrel’agricultureet la société, notamment en favorisant l’approvisionnement de proximité et de qualité.
En complément, une catégorie spécifique aux Projets alimen- taires territoriaux (PAT) a été créée, afin de valoriser ces pro- jets visant à rapprocher les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les collectivités territoriales et les consom- mateurs pour développer l’agriculture locale et promouvoir une alimentation de qualité.
Les projets comportant une dimension environnementale im- portante, composante essentielle de la durabilité des systèmes alimentaires, sont particulièrement encouragés par le biais de l’enveloppe apportée par l’ADEME.
L'appel à projets 2016-2017 a rencontré un vif succès avec le dépôt de 423 dossiers de candidature. 99 ont été pré-sélectionnés en régions puis expertisés par un comité national composé de 40 experts de disciplines variées, ainsi que par les administrations. A la suite du processus de sélection, 47 projets ont été retenus. Fé- dérateurs, démultipliables ou exemplaires, les projets lauréats il- lustrent de façon concrète la philosophie et l’action du PNA sur les territoires. Ils visent à améliorer les impacts économiques, sociaux, environnementaux et nutritionnels de l'alimentation.
Ministère de l'agriculture, de l('agroalimentaire et de la forêt / 80
Ce guide méthodologique présente le programme des classes du goût, constitué de 8 séances.
Il est accompagné du CD-ROM «Le goût et les 5 sens » (CNDP – Odile Jacob Multimédia – 2002), dans lequel l’enseignant peut compléter ses connaissances sur des sujets plus scientifiques et sur le fait alimentaire.
Dans ce guide, l’enseignant trouve les objectifs des classes du goût, des recommandations sur la posture à adopter durant les séances vis-à-vis des dégustateurs en herbe, des recommandations générales sur le déroulement des séances.
Le déroulé pédagogique permet à l’enseignant, à partir des objectifs de chaque séance, de disposer d’une suggestion d’étapes à réaliser avec ses élèves. Libre à l’enseignant, en fonction de sa sensibilité, de proposer d’autres expériences que celles pro- posées. L’essentiel est de respecter l’esprit et les objectifs des séances.
Dans la description d’une séance, l’enseignant trouve une vue d’ensemble de la séance, ses objectifs, le matériel nécessaire à la séance et par élève, le déroulement de la séance, la liste de vocabulaire vu en séance, les prolongements possibles et la fiche pédagogique à distribuer aux élèves comme support de la séance.
Les prolongements proposés sont à faire à la maison ou en classe. Le vocabulaire spécifique à chaque séance est repris dans le glossaire de fin de guide.
En annexe, différents outils sont proposés comme suggestion de travail et compléments d’informations sur les thèmes de l’hygiène et la sécurité sanitaire des aliments, du vocabulaire, de livres et de films venant enrichir le sujet, des allergies et intolérances alimentaires, et de la construction d’un orgue à odeurs.
Institut bruxellois pour la gestion de l'environnement / 52
Comment agir simplement pour améliorer la santé de la planète ? Et si vous changiez d’assiette ! Savez-vous en effet qu’un tiers de notre impact environnemental est au bout de notre fourchet- te? Les émissions de CO2 de la chaîne alimentaire représentent pas moins de 30% des émissions globales planétaires. Il y a matière à réfléchir... et à agir! C’est bien l’objet de ce dossier: vous inviter à la curiosité, vous donner des outils pour comprendre combien notre alimentation a évolué, vous inciter à agir avec vos élèves comme enseignant ou éducateur, et comme consommateur vous-même, dans vos choix quotidiens!
COMPRENDRE, SENSIBILISER, AGIR
Spécialement conçu pour aborder en classe une réflexion sur la façon dont nos choix alimentaires ont un impact sur l’environnement, ce dossier propose :
• une présentation synthétique des impacts de l’alimentation sur l’environnement et une explication de la pertinence du thème à l’école ;
• des pistes d’éducation à l’environnement par l’alimentation qui soient modulables, selon le temps dont vous disposez, la matière que vous enseignez et l’âge de vos élèves ;
• des exemples d’outils et d’activités pédagogiques pour passer à l’action avec votre classe: des actions pianissimo de découverte, des actions piano de sensibilisation, des actions mezzo, ayant un impact léger sur l’environnement, ou des projets forte, plus durables et ayant un impact plus important.
PARTIR DU QUOTIDIEN
Le dossier s’articule autour d’un repas apprécié des enfants comme des adolescents : une part de pizza et un soda. Autrement dit, des céréales, de la viande, des légumes, des sucres. Ces quatre filières sont ici autant d’entrées de réflexion sur les enjeux de l’alimentation: production, transport, distribution, conservation, consommation, déchets. Chaque filière est détaillée sur deux doubles pages qui présentent les constats et les enjeux, mais aussi des pistes pour agir autrement dans son quotidien et aborder la question avec ses élèves.
DES PISTES PéDAGOGIQUES
Ces pistes sont développées dans la partie pédagogique du dossier, selon une démarche en quatre étapes: comprendre, s’engager individuellement, agir et évaluer. Sous forme de fiches pratiques, ce dossier vous propose trois outils et huit activités pédagogiques à mener en classe. Cette collection de fiches sera progressivement complétée.
Ministère de l'agriculture, de l('agroalimentaire et de la forêt / 4
Brochure de présentation du concept de Projet Alimentaire Territorial
Latitudes jeunes / 68
Le Guide-Repères se veut très concret. Son but est d’amener les équipes à une nouvelle réflexion concernant l’alimentation, à initier un dialogue sans tabou et à oser aborder l’alimentation avec les jeunes ainsi qu’avec tous les acteurs en lien.
Ci-dessous, vous trouverez la structure du Guide-Repères, les différentes illustrations et pictogrammes :
- Des situations vécues:
Ces situations ont été rencontrées dans les centres de vacances ou dans des structures d’accueil extrascolaire, mais pourraient se transposer dans n’importe
quelle collectivité.
- Sous le coup de l’émotion :
Cette partie décrit le ressenti et les réactions des différents intervenants lorsqu’ils ont été confrontés à ces situations.
- Modèles éducatifs, d’autres postures :
Nos représentations individuelles des temps de repas et de la nourriture influencent nos pratiques pédagogiques. Celles-ci ont été déclinées dans un modèle à 7 couleurs.
- Une piste pour exploiter le concept des modèles éducatifs :
Une proposition pour les coordinateurs, responsables de projet ou formateurs qui souhaitent s’appuyer sur les modèles éducatifs pour y réfléchir avec leur équipe.