. .
15&16 janvier 2016

Une traversée des alpes

Une traversée des Alpes...

XVIIe Rencontres Nomades ! Ces rencontres, ouvertes à tous, sont organisées par le Parc du Vercors, le CPIE, la ville de Saint-Marcellin et le réseau "Traces Histoire mémoires et actualité des migrations en Rhône-Alpes Auvergne".

 

 

 


17èmes rencontres nomadesUne traversée des Alpes...

Itinérance, partance, migrance

et systèmes de la frontière hier et aujourd'hui 

Saint-Marcellin 15-16 janvier 2016

XVIIe Rencontres Nomades

 

Ces rencontres, ouvertes à tous, sont organisées par le Parc du Vercors,

le CPIE, la ville de Saint-Marcellin et le réseau "Traces Histoire mémoires et actualité des migrations en Rhône-Alpes Auvergne"

 

Depuis plus de 15 ans, les Rencontres nomades du Parc du Vercors et du CPIE sont un rendez vous annuel des passionnés d'histoire dans le Vercors. A la croisée des regards entre sciences humaines, action culturelle et éducative, ces rencontres qui se déroulent alternativement en Isère et en Drôme sont un moment convivial d'échange et de partage de la connaissance ouvert à l'ensemble de la population.

 

Franchir les Alpes hier et aujourd'hui

Les Alpes – imposante frontière naturelle qui se dresse de Vienne à Nice – n’ont jamais été, contrairement aux idées reçues, un obstacle infranchissable pour les sociétés humaines.

Au cours de la Préhistoire des groupes de chasseurs cueilleurs nomades circulent à travers ces reliefs, et dès la plus haute Antiquité, marchands, pèlerins, militaires, transhumants, artisans et autres ouvriers agricoles ou forestiers saisonniers... bravent la pente, pour emprunter les cols et se rendre sur l’autre versant.

A l’orée des temps modernes, des routes remplacent les sentes et les drailles, laissant s’écouler convois et diligences d’un pays à l’autre, au gré des guerres ou des alliances. Bientôt le chemin de fer va permettre l'augmentation du volume de marchandises et de voyageurs en transit à travers les Alpes.

De Goethe à Turner en passant par Stendhal ou Saussure, nombreux furent les artistes, écrivains et scientifiques qui, à l’occasion d’une traversée des Alpes, couchèrent sur le papier leurs impressions de voyage et décrivirent les mœurs des populations riveraines.

La croissance de l’Etat-nation au XIXe siècle va modifier le tracé des frontières et durcir leur franchissement au moyen d'une administration spécialisée dans le contrôle des mouvements migratoires.

Au cours du XXe siècle - jusqu’aux accords de Schengen pour les citoyens européens – la frontière continue à représenter une entrave à la circulation entre la France et l'Italie,

De nos jours de nombreux migrants économiques, exilés ou réfugiés extra-européens tentent de franchir légalement ou de manière irrégulière les Alpes à destination de l'Europe du nord.

 

Au programme (à télécharger ici)

 

vendredi 15 Janvier

-18h00 : La traversée des frontières, conférence inaugurale par Yvan Gastaut, historien Université de Nice- URMIS, commissaire de l'exposition Frontières du Musée d'Histoire de l'Immigration, à la médiathèque municipale.

-19h00 : vœux du maire de Saint-Marcellin, au Diapason

-20h00 : Concert de Zen Zila (chanson-rock méditerranéenne- Villeurbanne, au Diapason

 

samedi 16 janvier

Espace Saint-Laurent (médiathèque municipale)

-9h00 : accueil café, salle d'exposition (oeuvres de l'illustratrice Coline Picaud) présentation d'ouvrages (librairie Le Marque Page) et initiatives des associations.

-9h30 : Allocutions Introductives avec M. Jean-Michel Revol maire de Saint-Marcellin, Gérard Gagnier,vice-président du Parc du Vercors en charge de l'éducation de la participation citoyenne et de la culture, Pierre Gagnat, président du CPIE, Abdelatif Chaouite réseau Traces.

 

Les mobilités anciennes à travers les Alpes

-10h00 : François Artru (historien, Université de Besançon), « La traversée des Alpes à l'époque romaine ».

-10h30 : Gilles Bertrand (historien, Université de Grenoble), «Le voyage savant, artistique et littéraire à travers les Alpes: une découverte de l'époque des Lumières (XVIIIe siècle)».

-11h00 : La Traversée, film de Susanne Burner, artiste, introduit par Valérie Cudel (médiatrice action Nouveaux commanditaires de la Fondation de France), voyage initiatique sur l'Isère le long des "paysages industriels" du Vercors.

Fin de matinée discussion avec le public

 

Pique nique tiré du sac dans la « salle d'expo”

 

Mouvements migratoires contemporains et leurs contrôles

-14h00 : Sandro Rinauro (géographe Université de Milan), «Mouvements migratoires clandestins de l'Italie vers la France après 1945 ».

-14h30 Mino Faïta (historien-témoin, Cluses, Haute-Savoie), «  Voix et voies de l'émigration italienne à travers les Alpes ».

-15h : Olivier Chavanon (sociologue, Université de Savoie-Mont Blanc), à propos d'une recherche sur les mémoires de l'immigration dans les Savoie (Musée Savoisien de Chambéry-Département de la Savoie).

-15h30 : Sara Casella Colombeau (politiste, Postdoc Lames / U. Aix-Marseille LabexMed), « L’intervention policière aux frontières internes de l’espace Schengen – évolutions, représentations, et organisation de la police aux frontières française à la frontières franco-italienne ».

-16h00 Olivier Clochard (géographe, Cnrs Migrinter, Université de Poitiers, Migreurop), « Politique européenne du contrôle des frontières ».

Discussion avec le public et pause

17h30 Pour clôturer les rencontres

« Deux points rouges sur une toile » poésie-action par Frédérique Guetat-Liviani (Marseille).

 

En pratique :

Entrées libres et gratuites

renseignements CPIE vercors 04 76 94 30 40

Prévoir repas tiré du sac pour le samedi midi ou possibilité de déjeuner en ville, organisation à la charge de chacun.

 

A télécharger :

L'affiche

Le programme